Rencontre autour d'Esther de Salamanque, une meguilah sépharade

Rencontre autour d'Esther de Salamanque, une meguilah sépharade
Le livre d'Esther. Julia Chardavoine et Maeva Rubli | www.lioreditions.com



À propos de l’édition de la meguilah de Salamanque, une version du livre d’Esther en ladino. Rencontre en partenariat avec Aki Estamos animée par la journaliste Yaël Hirsch avec Maeva Rubli, illustratrice, Julia Chardavoine, traductrice, François Azar, éditeur.

La figure d’Esther a revêtu une dimension particulière pour les Judéo-espagnols et les crypto-juifs de la péninsule ibérique. Elle a souvent été rapprochée de celle de Doña Gracia Nasi « La Signora », dissimulant son origine juive pour mieux protéger son peuple et le soustraire aux rigueurs de l’Inquisition. Cette édition bilingue de la meguilah salmantina permet de se replonger dans la Salamanque du XVe siècle où cohabitaient chrétiens, juifs mais aussi une importante communauté de Juifs convertis, dont la position était aussi incertaine que celle d’Esther au palais du roi Assuérus. L’illustration contemporaine permet d’aborder d’autres dimensions de ce texte à portée universelle et d’actualité, notamment la vision d’Esther comme héroïne, prenant en main son destin et celui de son peuple.


Jeudi 16 mars à 19 h
au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme
71, rue du Temple, Paris 3e